L’open source

Un logiciel libre ou open source (connu également sous le terme  générique FLOSS – Free Libre Open Source Software) est un logiciel dont  l’utilisation, l’étude, la modification et la distribution sont permis  via un contrat de licence, également dite libre ou open source. L’accès  au code source est fondamental pour mettre en œuvre ces droits ; ces  derniers étant néanmoins soumis à certaines conditions qui doivent être  respectées.

Les concepts de logiciel libre et de logiciel open source ont été introduits respectivement par la Free Software Foundation (ou FSF) et par l’Open Source Initiative (ou OSI) et se distinguent par leurs approches : garantir la liberté  pour des logiciels pour la FSF, d’une part et, faciliter la  réutilisation des logiciels pour l’OSI, d’autre part.

Les logiciels libres ou open source existent en fait depuis des décennies. Ils sont devenus relativement populaires grâce à Linux et quelques logiciels phares, tels que Firefox ou Open Office.  Les licences libres ou open source les plus fréquemment rencontrées sont les licences GPL, BSD ou Apache. Ce site repose lui-même sur des logiciels libres / open source.

Le logiciel libre / open source est supporté par des communautés de développeurs et est piloté par :

  • des projets organisés autour de quelques règles et gérés  par consensus ou par les fondateurs et développeurs seniors de la  communauté. Ce modèle est bien adapté pour les relativement petits  projets (par exemple : le projet Django) ; ou
  • des fondations qui définissent des règles et des  processus de décision et sont, le plus souvent, gouvernées par un conseil d’administration généralement élu par les membres de la fondation. Les fondations gèrent souvent plusieurs projets qui peuvent être très gros. Exemples de  fondations : Eclipse ou Apache ; ou
  • des entreprises qui pilotent des projets Open Source autour desquels des communautés se créent. Pour de tels projets, le logiciel est  souvent disponible sous licences multiples, l’utilisateur peut alors choisir entre la licence libre / open source ou la licence commerciale, payante. Par exemples : Oracle, qui pilote le projet MySql.

Par ailleurs, des consortiums indépendants fédèrent également des projets pour dynamiser les communautés et assurer leur promotion. Les entreprises sponsors sont représentées dans leurs conseils d’administration. Par exemple : OW2 dont Orange est co-fondateur et membre stratégique.